Tous les articles par dans Jean Marie TASSEL

« Point de… »

« Point de… » par Jean Marie TASSEL L’acte lacanien se développe sur les deux faces d’une bande de Moebius. A l’intérieur de l’institution, décoller le patient du discours de l’Autre (social, familial,…) et permettre au sujet de nommer sa jouissance. A l’extérieur, informer cet Autre et transmettre publiquement les résultats de la pratique, ce qui permet

Lire la suite

TACERE n’est pas SILERE

TACERE n’est pas SILERE par Jean Marie TASSEL Le silence. Le silence est-il un symptôme ? Dans la clinique avec les enfants et notamment, avec les enfants autistes, les modalités du rapport au langage sont plurielles et singulières qui engagent chacun des praticiens à venir interroger à partir de la rencontre cette question du rapport

Lire la suite

L’Autre de l’Enfant

« L’Autre de l’Enfant » par Jean Marie TASSEL L’enfant ne vient pas seul nous consulter. Il vient accompagné d’un partenaire, « d’adultes générateurs (1) », d’un discours de l’Autre, de son symptôme. « Le symptôme de l’enfant se trouve en place de répondre à ce qu’il y a de symptomatique dans la structure familiale (2) », nous enseigne

Lire la suite

L’entrée…pas sans rapport !

L’Association « AUX QUATRE COINS DES MOTS » fonde l’entrée de ses membres sur le rapport de chacun à la psychanalyse d’orientation lacanienne conformément au règlement intérieur établi par le bureau. L’interdisciplinarité fonde ses rapports avec la psychanalyse. Quiconque y est admis, s’inscrit dans un rapport associatif d’égalité et s’engage à transmettre son expérience de sa position

Lire la suite

PRENDRE RDV
ACTIONS & DISPOSITIFS